Monique Vicedo-Bertier

Bonjour Monsieur,
Désolée d’y avoir mis le temps, mais je voulais visionner le dvd que vous m’avez envoyé et vous en remercie.
J’ai passé un merveilleux moment, le prologue m’a bien plus avec ses précisions historiques, je regrette de ne pas avoir  pu assister à vos séances de théâtre. Cela fait tellement plaisir que certains continuent notre histoire
Encore merci. Amicalement.
 


Michele Soler Présidente Cercle algérianiste de Nice

Cher Claude
Un grand merci pour tes deux messages. Il est bien vrai que cette "dernière " du Serment de l 'Orane restera un moment d exception pour chacun de nous. Dans l attente de vous revoir, sois assuré de mes sentiments d estime et d amitié. Michele


Jean-François Lopez

Monsieur Nal, on n'a pas pu se saluer après la représentation à Menton. J'ai salué votre dame mais vous aviez l'air très occupé. Je voulais vous féliciter et vous remercier. J'ai passé deux heures vraiment fantastiques, pleines d'émotion et pleines de savoir. J'étais avec mon fils et on a appris beaucoup de choses. En tous cas toutes mes félicitations et n'hésitez pas à me rappeler si vous passez dans le coin. Merci. A très bientôt.


Jean-Paul Soler

Tout d'abord un grand merci à l'auteur "ORANAIS" d'avoir eu la volonté d'écrire cette pièce et le courage de l'avoir portée sur les tréteaux. Il a su, par petites touches, nous replonger, pour ceux qui le vécurent, dans un univers pour certains illégitime que pour sauver notre honneur et la parole donnée. Ensuite un grand bravo à cette troupe qui a su, par son mérite, s'immerger dans notre histoire que beaucoup réfutent. Sincères amitiés. L'Algérois.


Roger Sudry (Cercle algérianiste de Nice)

Monsieur Claude NAL. Je viens de suivre avec émotion, ce dimanche 14 mai à Menton, l'évocation des derniers jours de l'Algérie Française vécus à Oran au sein de l'AGEO par nos "condisciples d'alors" puisque je vivais ces mêmes heures dramatiques à Alger avec mes amis de l'AGEA...

26 mars, 5 juillet, attentatsdu FLN, barbouzes, GM, Plan Simoun... jalons tragiques d'une déchirure dont les plaies ne cicratisent jamais, relatée par ces jeunes comédiens d'aujourd'hui qui, 50 ans plus tôt, auraient été des nôtres.

Félicitations pour votre travail de mémoire pour nous qui, hélas, ne bénéficions pas de la même compassion, ou simplement de l'intérêt accordé à d'autres... nous restons politiquement incorrects ! Bien à vous.


Nicole Padilla

Beaucoup d'émotion avant et pendant le spectacle. Bien fait, bien joué, et bien sûr un retour en arrière qui fait du mal et du bien. Merci à tous, mais petit bémol cependant , il manquait quelque chose d'essentiel à mon sens L ' ACCENT pied-noir !!


Yves Juanola (auteur)

Françoise, Claude, chers amis, je ne suis pas resté après le spectacle. Vous aviez certainement beaucoup à faire. Mais dès mon retour à la maison, je tenais à vous féliciter. J'ai le DVD, mais sur scène c'est autre chose ... vous avez tenté une grande aventure, c'est une grande réussite. Félicitations aux acteurs et à tous ceux qui ont permis cette belle après midi. Bravo encore. Avec toutes mers amitiés. Yves

Gigi et mon ami, qui n'avaient pas vu le DVD, ont été sous le charme.


Marie-claude Nouen

Je connais la pièce ....et je conseille à tous les français d'Algérie de la voir s'ils en ont l'occasion ...qu'ils soient oranais ou pas ....Une pièce bouleversante ....C'est une manière de participer à notre devoir de mémoire et de remercier Claude Nal , son épouse , ses acteurs de l'énorme travail qu'ils ont entrepris pour éviter que notre histoire et le massacre du 5 juillet à Oran ne tombe dans l'oubli ...


Renee Remy

J'ai vu la piece et j'ai vecu le 5 juillet à Oran. Quand j'ai vu la piece j'ai eu le chaire de poule et je me suis revue la bas.


André Trives Auteur

L'historien s'autorise à raconter l'histoire d'une période qu'il n'a pas vécue. Le témoin rapporte les épreuves de la vie traversées dans sa jeunesse. Le Serment de l'Orane est l'œuvre d'un témoin de son temps. Merci monsieur Nal de permettre à nos descendants de connaître notre part de vérité. Elle a le droit comme celle des autres d'être entendue.
 


Henriette ROIG

Le dvd est bien arrivé. Je viens de le regarder ...j'ai bien pleuré. .donc une réussite. Des souvenirs énormes sont remontes. . la plaie est toujours ouverte... "félicitations", une réussite. AMITIÉS.


Alfred Salinas (écrivain)

J'apprécie énormément ce que vous faites avec votre pièce Le serment de l'Orane dont la réalisation est tout à votre honneur. Mes félicitations. Bien cordialement


Claude NEGRI

J'invite les PN et autres métropolitains à aller voir cette pièce écrite par Claude Nal, jouée par une troupe de professionnels. Elle nous replonge 50 ans en arrière dans l'Algérie de notre jeunesse. On revit les espoirs, les angoisses... et le grand départ. Tout est bien dit, pas d'exagération ni de po po po !
Du vrai et du vécu.
 


Annie De Tourtier

Chers Amis, merci de nous tenir au courant de la continuité de cette pièce si brillante, émouvante et VRAIE. Oui, la PIECE, pour nous restera gravée à vie, quelle expérience ! quel plaisir ! quelle satisfaction de voir tous ces gens applaudir, contents et tout et tout !!!. Annie

 


Jean-Louis Traverse

 Après avoir vu la pièce "Le Serment de l'Orane", on se sent plus fort ! C'est une pièce qui donne de la force aux bâtisseurs. Ca regonfle, ça fait gagner des années. C'est une leçon de vie.
Je suis fier d'avoir vu cette pièce et d'être Pieds-Noirs. Je ne vais pas planter 300 citronniers, comme je le prévoyais, mais 400 !
Tout le monde doit la voir. En particulier les "non Pieds-Noirs". C'est une leçon d'histoire, comme racontée au coin du feu. Il est impossible qu'elle passe à la télé, mais elle devrait être jouée dans les écoles.
Je serais resté une heure de plus sans problème. Je veux la revoir.  Si elle passe dans le coin, j'amènerai 15 personnes. Toi qui lis ces lignes, si tu doutes, vas voir la pièce.
Les acteurs, formidables,  communiquent le contenu de la pièce et l'émotion qu'elle contient comme s'ils avaient vécu les évènements en vrai.
C'est formidable. C'est extra. C'est incroyable. Impossible de faire mieux
Merci Claude d'avoir écrit cette pièce.
 



1 2 3 4 5 6 >